Percer correctement en 7 étapes

Marche à suivre étape par étape:

Le perçage est l’opération le plus fréquemment pratiquée à domicile. Le choix de la perceuse et des forets est aussi important que les connaissances en électricité, l’emplacement des conduites d’eau ou l’angle de perçage. Dans les 7 étapes qui suivent OBI vous explique comment bien percer des trous et arriver à un résultat impeccable

Astuce: Allongez la vie de votre perceuse en nettoyant soigneusement le mandrin et les forets après les avoir utilisés.

  • Étape 1 – Marquer l’emplacement du trou avant de percer

     

     

     

    Avant de commencer, vérifiez qu’aucune conduite d’eau ni ligne de courant passe là où vous voulez percez. Pour ce faire, munissez-vous d’un appareil de détection de métaux, de fer et d’eau. Les zones d’installation de ces conduites se trouvent généralement à la verticale ou à l’horizontal dans les parois. Une attention particulière devra être portée au voisinage des prises de courant qui passent principalement de 5 à 45 cm au-dessus du sol, au-dessous du plafond et 10 à 30 cm des montants de portes ou fenêtres

    Après avoir effectué ce contrôle, marquez l’emplacement du trou au crayon à papier. Pour percer les surfaces lisses, par ex. dans du carrelage, il faut marquer l’emplacement avec un pointeau et le recouvrir avec un morceau de bande adhésive. Ceci empêchera la mèche de glisser en tournant et lui donnera de la stabilité.

  • Étape 2 – Choisir le foret et le placer

     

     

     

    Déterminez la nature de la cloison, si en tapant dessus vous obtenez un son creux cela signifie qu’elle est faite en matériau tendre facile à percer, si le son est mat et plein, il s’agira probablement d’un mur massif en béton ou en pierre. Vous pouvez également tester en perçant un trou avec une mèche fine. Selon la nature de la poussière vous déterminerez facilement la nature du mur.

    Choisissez ensuite la perceuse adaptée à la nature de la paroi que vous voulez percer: une perceuse sans percussion pour les parois tendres et faciles à percer comme le carton-plâtre, le béton cellulaire ou le bois, une perceuse à percussion pour la brique, le béton et la pierre. Une perceuse sans fil est pratique et peut s’utiliser partout là où il n’y a pas de prise électrique.

    Il faudra choisir ensuite le foret adapté à la nature du matériau à percer. Pour les panneaux en carton-plâtre il faudra utiliser des chevilles à bascule qui répartissent la contrainte axiale sur une plus grande surface. Pour les trous dans le béton cellulaire, la brique ou le béton il faudra utiliser des chevilles à extension. Pour les autres matériaux vous pouvez utiliser des chevilles universelles.

    Adaptez le diamètre du foret à celui de la cheville. Pour les matériaux poreux, utilisez un foret d’un diamètre légèrement inférieur afin d’éviter de faire un trou trop grand. Placez le foret dans l’ouverture du mandrin et actionnez le mécanisme de serrage pour le maintenir.

  • Étape 3 – Définir la profondeur de perçage

     

     

     

    La profondeur de perçage devrait être la somme de la longueur de la cheville et de son diamètre.              Après avoir fait le calcul, marquez la profondeur sur le foret à l’aide d’un morceau de papier adhésif coloré. Certaines perceuses possèdent une butée de perçage.

  • Étape 4 – Prenez une position stable

     

     

     

    Pour percer, il est important d’adopter une position stable pour pouvoir utiliser la machine. Mettez-vous bien en face du mur en écartant légèrement les jambes pour assurer votre stabilité. Les droitiers avanceront la jambe gauche et les gauchers vice versa. Si vous devez monter sur une échelle, pour votre sécurité, demandez de l’aide à une tierce personne.

  • Étape 5 – Percer le trou

     

     

     

    Positionnez la perceuse à angle droit avec la paroi. Pour récolter la poussière qui sortira du mur, collez une enveloppe ouverte sous l’endroit à percer ou demandez à une tierce personne de maintenir le tuyau d’un aspirateur au bon endroit. Commencez de percer dans le crépi. Travaillez régulièrement sans appliquer trop de pression. Quand la mèche touchera la pierre, le béton ou la brique, vous enclencherez le marteau et continuez de percer jusqu’à obtenir la profondeur marquée sur le foret. Arrêtez la machine et retirez la mèche. Pour ce faire, sélectionnez la machine sur rotation gauche.

  • Étape 6 – Nettoyer le trou après perçage

     

     

     

    Afin d’assurer la tenue de la cheville, il faudra aspirer la poussière hors du trou à l’aide d’un aspirateur ou d’une brosse.

  • Étape 7 – Contrôler et corriger le trou

     

     

     

    Vérifiez que la cheville soit solidement positionnée dans le trou. S’il est trop petit, percez à nouveau en utilisant un foret plus grand. S’il est trop grand, comblez-le avec du mastic et enfoncez la cheville. Éliminez l’excédent de mastic et attendez deux heures avant de procéder au vissage.

    En respectant la marche à suivre vous percerez un trou parfait – en 7 étapes avec OBI.