Le jardin en août

Le temps des récoltes!

Quand la bruyère fleurit et que les sorbiers mûrissent, la fin de l’été est proche. Tout est encore en fleurs. Mais il ne reste plus beaucoup de temps pour se réjouir des nombreux dahlias et rudbeckias: dans le jardin, l’heure des récoltes a sonné. Notre checklist vous dit ce que vous pouvez faire maintenant dans votre jardin d’agrément ou votre potager, parle de l’histoire naturelle pratique à aborder avec les enfants, et vous apprend comment construire un hôtel pour les insectes.

    Pelouse d’été

    Entretien important

    Pour que votre pelouse ne brûle pas au soleil, il faut relever la hauteur de coupe en été. Bien entendu, l’arrosage - effectué de préférence tôt le matin - prévient également la sécheresse. Même si le temps est changeant, une tonte régulière est de mise. Les tondeuses mulching traitent les andains et les redéposent directement à la surface de la pelouse.

    Conseil:

    Ne jamais tondre la pelouse trop court: une hauteur de coupe de 4-5 cm est idéale, 5-6 cm par temps sec et pour une exposition à l’ombre.

    Feuilles pourries, tomates vertes?

    Attention aux maladies

    Il est temps de récolter les tomates. Mais c’est énervant de constater que la pourriture des feuilles a infesté les plantes. Plus possible de manger les tomates présentant d’importantes taches brunes. La cause en est la maladie des tomates provoquée par les spores de champignons que le vent transporte et qui se développent rapidement sur les feuilles mouillées. D’où l’importance de ne jamais arroser sur les feuilles!

Potager

 

Continuer à récolter avec entrain...

 

● Récolter régulièrement les concombres, tomates, courgettes, la salade et les choux.
● Toujours éliminer les pousses latérales des plants de tomates.
● Récolter les oignons et l’ail quand leurs feuilles sont sèches ou tombent
   (vous pouvez ensuite laisser sécher les oignons au soleil).
● Veiller à la régularité dans l’arrosage des concombres et des carottes, afin d’éviter
   qu’ils ne meurent ou deviennent amers.
● Continuer à récolter les herbes et, au besoin, les congeler ou les sécher.
● Semer les légumes d’hiver comme les épinards, les salades des champs et le
   pourpier d’hiver.
● Pour la mise en œuvre de la pré-culture en plates-bandes: choisir les plantes les plus
   fortes avec des mottes intactes.
● Qui n’a pas coupé ses arbres en février ou en mars peut maintenant procéder à la
   taille des pommiers, poiriers, cerisiers, pêchers, framboisiers et vignes, ainsi qu’à
   celle des arbustes à baies.

Jardin d’agrément

 

Tondre, planter, arroser

 

● Tondre pour la deuxième fois les prairies fleuries.
● Tailler les haies
   (ne pas les couper si elles constituent encore un nichoir pour les oiseaux).
● Ameublir les plates-bandes, au besoin pailler les rosiers ou les plantes vivaces.
● A la fin du mois, planter les pivoines, les lilas et les fritillaires.
● Au besoin, planter les bulbes de perce-neige, les nivéoles et les narcisses.
● Arroser régulièrement les plantes de balcon et en jardinières, ôter les fleurs fanées. 

Jardiner avec les enfants

 

Un habitat pour les insectes

 

● Voici comment construire une maison pour les insectes: percer des trous dans un ou
   plusieurs rondin(s) de bois (choisir divers diamètres) et le(s) placer au soleil. Ainsi,
   vous offrirez un nichoir aux abeilles menacées d’extinction, par exemple.
● Les branches des roseaux de l’étang sont un bon refuge pour les insectes. Couper
   des morceaux de 10-15 cm, en faire une botte et les placer dans un morceau de
   tuyau ou une vieille boîte.
● Les pros construiront au final un cadre, dans lequel ils placeront des rondins de bois,
   des branches taraudées, de la paille, et peut-être encore une brique (les briques
   perforées ont de nombreuses petites chambres dans lesquels les insectes cherchent
   refuge; il est aussi possible de badigeonner d’argile l’arrière des briques, également
   pour réduire les trous trop gros).

Autres thèmes