Le jardin en juillet

Des vacances à la maison

Juillet est non seulement la période où le jardin est tout fleuri, mais c’est aussi celle des vacances et des récoltes. Où pourrait-on mieux se détendre que dans son propre jardin – avec un gâteau aux cassis fraîchement sorti du four, entre les roses trémières en fleurs, les gueules-de-loup et la lavande? Notre checklist vous informe de ce que vous pouvez faire maintenant dans votre jardin d’agrément ou votre potager, et vous en apprend plus sur les herbes aromatiques.

    De l’eau!

    Un jardin de juillet assoiffé

    Durant le mois de juillet ensoleillé, les plantes de jardin et de balcon doivent être arrosées régulièrement – plutôt abondamment une fois par jour que plusieurs fois en petite quantité. Arrosez le matin ou le soir et veillez à mouiller le sol et les racines, sans verser l’eau sur les feuilles car cela favorise les spores de champignons.

    Conseil:

    Le tuyau d’arrosage est dur? Plongez-le dans de l’eau ammoniaquée durant une nuit pour l’assouplir.

    Jardin aromatique

    Il est temps de couper et sécher

    A l’abri de l’air et de la lumière, les plantes séchées comme la marjolaine, l’origan, le romarin, la sauge et le thym gardent leur arôme pendant des mois. Les graines séchées comme le cumin et le fenouil ont un goût épicé. Le basilic, le persil, la ciboulette, le cerfeuil et l’aneth se conservent au congélateur. Astuce: des sachets de lavande dans l’armoire éloignent les mites.

Jardin potager

 

En juillet, les récoltes sont nombreuses!

 

● Récolte des haricots, petits pois & Co.
● Récolte des fruits à noyau et des baies, entre autres les cassis, les groseilles à
   maquereau et les framboises, les abricots et les pêches.
● Les groseilles doivent pousser sur huit à douze pousses âgées de deux à trois ans.
   Après la récolte, deux à trois branches devraient être coupées directement au-dessus
   du sol. Les cassis se développent sur des pousses âgées d’un an. Les tailler favorise
   la formation de jeunes pousses.
● Pour les fraises, éliminer les jeunes vrilles et les vieilles feuilles – les bourgeons en
   donneront bientôt de nouvelles. Ameublir la terre jusqu’à l’hiver, ajouter du compost ou
   des engrais spéciaux.
● Pour les tomates: ôter régulièrement les pousses latérales et les feuilles malades.
   Arroser souvent les tomates et les concombres.
● Continuer les semis de salades et de légumes comme la chicorée, la chicorée rouge,
   la salade iceberg et la laitue pommée, les haricots nains, les carottes, les betteraves
   rouges, les radis noirs, les blettes et les oignons printaniers.

Jardin d’agrément

 

Arroser, fertiliser, couper...

 

● Arroser et fertiliser régulièrement les fleurs d’été et les arbustes d’ornement, ôter les
   fleurs fanées et les feuilles malades.
● Tailler les pétunias, les fleurs digitales et les juliennes.
● Multiplier les roses à l’aide de boutures, tailler les roses naines.
● Semer les digitales, les onagres et les myosotis.
● Glycines: réduire les pousses latérales à env. 5 yeux afin de stimuler les fleurs.
● Mettre du compost pour les roses, les dahlias et les arbustes d’ornement.
● Entretien des pelouses: relever la hauteur de coupe en été.
● Tailler les haies le cas échéant
   (sauf si elles constituent encore un nichoir pour les oiseaux).

Jardin aromatique

 

Tout sent bon

 

● Récolter les herbes aromatiques comme l’origan, le thym ou la sauge peu avant la
   floraison.
● Couper les bourgeons de la marjolaine et de la lavande puis les faire sécher
   (des sachets de lavande dans l’armoire protègent idéalement des mites).
● Récolter le cumin, la coriandre et l’anis juste avant que les graines ne tombent.
● Le semis de persil est encore possible. 

Autres thèmes