Plaisir aquatique

Connaissances de base pour la construction d’une piscine et son entretien

Beaucoup de propriétaires rêvent d’avoir une piscine dans leur jardin. Ce rêve est évidemment réalisable mais il est indispensable de respecter certaines règles afin que votre projet ne se transforme pas en gouffre financier. Nous vous dévoilons ici les connaissances de base nécessaires. Cela vous permettra de passer de parfaites vacances balnéaires à la maison.

1. Avant la pool-party: planifier est le plus important

  •  

     

     

    Déjà lors de la planification il est nécessaire de considérer certains points. Tout d’abord informez-vous auprès du service d’urbanisme de votre mairie sur la règlementation en vigueur concernant la construction de piscine – par ex. quelle distance est à respecter entre le bord de la piscine et la limitation du terrain, la grandeur maximale autorisée ainsi que la profondeur du bassin. Assurez-vous aussi que l’emplacement de votre piscine ne soit pas trop près des arbres. En effet, même en plein été, un bassin à l’ombre n’est pas agréable, la température de l’eau baisse rapidement et il faut en permanence enlever les feuilles qui flottent à sa surface. Un endroit abrité du vent, orienté au sud ou sud-ouest gardera l’eau de la piscine plus longtemps à une température agréable. Bien sûr le terrain devra être plat, sinon il faudra plus tard procéder à des travaux d’aplanissement couteux en argent et en temps.

    Pour parfaire la vue d’ensemble, veillez à ce que les abords de la piscine soient en harmonie avec le reste du jardin. Il doit y avoir suffisamment d’espace pour quelques transats. La grandeur du bassin dépend naturellement de vos moyens financiers - on estime généralement qu’un bassin d’une largeur de 4 mètres et d’une longueur de 7 mètres permet à 2 personnes de nager en parallèle et une profondeur de 1,2 mètre est largement suffisante. En planifiant pensez non seulement aux coûts de construction mais aussi aux frais d’exploitation et d’entretien.

  • 2. Le bassin – Polyester – Bois - Inox?

     

     

     

    La solution la plus la plus simple pour une piscine de jardin est de poser un bassin hors-sol car le terrassement est superflu. On trouve dans le commerce des bassins de tous matériaux et formes. Vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée pour effectuer la pose ou opter pour la solution plus avantageuse qui consiste à vous charger vous-même du montage des parties préfabriquées du bassin. Les piscines en polyester sont en général plus économiques et sont pratiquement prêtes à l’emploi. Toutefois les experts conseillent, également pour cette variante, de les poser sur une dalle en béton. La stabilité du bassin sera ainsi assurée. Une couche de béton maigre empêchera le bassin de s’enfoncer dans le terrain, ce qui arrive couramment s’ils sont posés sur des couches de sable ou de gravier.  Le prix des bassins en polyester dépend bien-sûr de leur capacité et des différents extras. Mais comme évoqué plus haut, vous pourrez faire des économies en procédant vous-même au montage.

    Une alternative intéressante du point de vue esthétique est représentée par les piscines en bois. On utilise soit des parois en métal avec un coffrage en bois ou une construction en bois tapissée avec les matériaux appropriés comme du non-tissé et un liner. Le bois possède de bonnes propriétés isolantes, excluant ainsi toute autre mesure d’isolation.  Les piscines hors-sol en acier inoxydable représentent une variante raffinée mais leur prix est plus élevé.  Le plus grand avantage de ce matériau est qu’il est extrêmement résistant à la corrosion. De plus l’acier inoxydable est hygiénique, résiste à l’usure, et par conséquent ne nécessite pratiquement pas d’entretien.

     

  • 3. Construire la piscine soi-même

     

     

     

    Si, pour des raisons économiques ou autres, vous voulez construire vous-même votre piscine, vous trouverez dans le commerce spécialisé des piscines en kit. Il vous faudra effectuer le terrassement de la grandeur de la piscine choisie avec une mini pelleteuse, que vous pouvez louer. Pour une dalle de fond de 15-20 cm d’épaisseur il vous faudra en 7 m3 de béton B15 à granulométrie de 0 à 16 mm. Le treillis soudé assurera la stabilité. Vous monterez les parois de la piscine en partant de la dalle, et installerez la tuyauterie et les skimmers en suivant les instructions du fabricant. Pour la maçonnerie d’une piscine d’une largeur de 3,60 m et d’une longueur de 8,20 m et d’une profondeur de 1,5 m, vous aurez besoin d’environ 20 sacs de ciment de de 4 m3 de sable. Le bassin sera ensuite tapissé avec du non-tissé et d’un liner. Les superpositions seront soudées avec un activateur spécial ou un pistolet thermique.

  • 4. Économiser l’énergie

     

     

     

    Une fois votre piscine installée dans votre jardin, vous pourrez, avec quelques astuces, contenir les coûts énergétiques. Fondamentalement les bassins enterrés maintiennent plus longtemps l’eau à bonne température que ceux posés hors-sol. Généralement il est conseillé de recouvrir chaque soir la piscine avec une bâche de protection. Celle-ci maintiendra la température de l’eau, empêchera l’évaporation excessive et la protègera des saletés qui peuvent en dégrader la qualité. Il existe aussi des bâches thermiques. Les bâches opaques peuvent abaisser les coûts de chauffage jusqu’à environ 50 pour cent. Les bâches transparentes peuvent les faire baisser jusqu’à 70 pour cent car elles permettent aux rayons du soleil de chauffer l’eau. Si vous voulez utiliser votre piscine jusqu’à l’automne, il sera judicieux de prévoir une installation solaire. Si les rayons du soleil ne suffisent pas pensez à un chauffe-eau rapide ou à une pompe à chaleur. Pour une piscine moyenne un appareil d’une capacité de 24 kW est suffisant.

  • 5. Règles de base pour l’entretien de la piscine et les bons accessoires

     

     

     

    En tant que propriétaire de piscine le choix de l’entretien ainsi que des accessoires approprié vous incombe.  Pour pouvoir vous baigner en toute quiétude il faudra utiliser le chlore, les floculants et les algicides en quantité adéquate. Il est conseillé de procéder à un contrôle hebdomadaire de l’eau et du PH. Vous trouverez des kits dans le commerce. Le PH doit être de 7,0 à 7,4. Un PH trop élevé est irritant pour la peau, les muqueuses et les yeux. Un PH trop bas peut activer la corrosion de la tuyauterie. Votre piscine doit également être munie d’une pompe de filtration, laquelle dépurera et brassera l’eau en permanence. Lors de l’achat, veillez à ce que la capacité de la pompe soit adaptée au volume de votre piscine. L’installation de filtration devra être nettoyée environ tous les dix jours. La surface de l’eau sera débarrassée des impuretés à l’aide d’une épuisette et vous  éliminerez aussi les impuretés lourdes qui se déposent au fond du bassin. Il existe aussi à cet effet des aspirateurs de sol. Un fois par année il faudra nettoyer la piscine à fond et éliminer le calcaire et la saleté incrustée.


    Conseil:

    Pour le nettoyage de votre piscine utilisez impérativement des produits spécifiques. Il est plus facile de procéder au nettoyage en vidant le bassin. N’utilisez en aucun cas des produits ménagers, ils pourraient activer la production et la prolifération des algues, détériorer la qualité de l’eau et attaquer la surface du liner.

     

  • 6. En résumé:

     

     

     

    Une piscine chez soi procure beaucoup de plaisir pendant tout l’été. Ce plaisir n’est cependant pas à la portée de tout un chacun. Mais en planifiant judicieusement la construction et les coûts d’exploitation et d’entretien vous pourrez raisonnablement contenir les coûts. Le choix du type de bassin, exactement adapté à vos besoins ainsi que les bons accessoires contribueront au succès de l’aventure piscine!