Les rosiers du jardin

Les rosiers du jardin

Il existe une grande variété de rosiers, de formes et de couleurs : les nobles aristocratiques, les romantiques  grimpantes, les imposantes pour les haies et les naines qui agrémentent les plus petits recoins. Que ce soit pour accrocher le regard, pour créer une plate-bande colorée ou encore pour réaliser un arc fleuri ou embellir votre balcon, la multiplicité des sortes de roses pourra  satisfaire tous vos souhaits.

Les plantes à associer

Entourés des bonnes plantes vos rosiers fleuriront avec plus d’exubérance: par ex. La clématite comblera les emplacements nus du sol, la lavande éloignera les pucerons. L’alchémille, l’échinacée ou le beau pied-d’alouette sont également des plantes d’accompagnement idéales.

Tuyau

Beaucoup de variétés de rosiers produisent  après la floraison des cynorrhodons, offrant ainsi en hiver un aliment riche en vitamines aux oiseaux.

L’emplacement idéal

Beaucoup de lumière et en moyenne 4 à 6 heures de soleil par jour leur sont nécessaires. Cependant certaines variétés de rosiers préfèrent la mi-ombre. Une bonne aération est très importante mais un endroit trop ventilé n’est pas approprié, certaines variétés étant plus sensibles que d’autres au courants d’air.

Les bons soins

Arrosages modérés, fertilisation régulière. Par temps sec et chaud il est nécessaire d’arroser vos rosiers, exception faite pour ceux qui sont plantés dans un sol sablonneux sec. Par contre la fertilisation est importante. Fertilisez surtout au printemps quand les premières feuilles apparaissent et au début juin/juillet après la première floraison. Les rosiers ont une prédilection pour les sols perméables et riches en humus, l’eau stagnante leur nuit considérablement. Le PH optimal du terreau se situe entre 6,8 et 7,5. Conseil: après la culture des roses, il est judicieux de les remplacer par d’autres plantes.

Bien passer l’hiver

En automne déjà protégez vos rosiers du froid de l’hiver. Pour ce faire, buttez le greffon de 10 à 15 cm de mulch pour rosiers. En cas de froid persistant disposer des branches de sapin sur les rosiers. À la fin de l’hiver taillez les vieilles branches et celles  qui sont trop longues à ras du sol.